Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 05:03

marina2.jpg

 

 

 

IL FAUT FAIRE QUOI AUJOURD’HUI EN FRANCE POUR MÉRITER LA PERPÉTUITÉ ?

____________________________________________________________________________________

 

Comme les avocats de la " mère ", ceux du " père "  de Marina se sont dits " satisfaits que la perpétuité n’ait pas été prononcée " : « Notre objectif était que M. Sabatier échappe à la perpétuité, ont peut être soulagés », a indiqué Me Véronique Sousset, soulignant que leur client « accepte cette sanction ». On est bien content qu’il le prenne comme ça.

 

Sans perpétuité, les parents de Marina, Virginie Darras, 33 ans et Eric Sabatier, 40 ans, qui ont torturé leur petite fille pendant six années de suite avec des raffinements de perversité qui devraient leur valoir la peine de mort immédiate, pourront sortir dix ans avant la fin de leur condamnation à trente ans de prison.

 

Ils n’ont pas pris le maximum, nous dit-on, afin de « leur laisser une porte ouverte ». On repose la question : que faut-il faire alors pour prendre le maximum et que l’on vous ferme définitivement la porte de la société des humains ?

 

On ne peut pas dire ce qu’a été la dernière journée de Marina morte à l’âge de huit ans sous les coups, les tortures et les humiliations de ses bourreaux de parents après six ans de martyre, sans en être moralement et physiquement abîmé.


C’est juste i n s o u t e n a b l e.

 

Lorsque son père rentre ce soir-là, la petite fille est assise nue sur une chaise de la cuisine en train de faire des lignes, punie par sa mère. Son père lui demande ce qu’elle a fait. Marina ne répond pas. Que pourrait-elle répondre cette petite fille constamment punie, battue, affamée, brimée, attachée sur son lit, enfermé des nuits entières dans la cave. Il la gifle violemment au point qu’elle fait pipi de peur.

 

« Là je me suis énervé », a témoigné celui à qui il est si important de « laisser une porte ouverte ».


Il la plonge dans un bain froid et la frappe si fort que le bord de la baignoire est cassé. Sa mère arrive, la gifle à son tour et lui plonge la tête sous l’eau froide. Lorsqu’ils la sorte de l’eau, Marina souille à nouveau le tapie de bain. Douche froide et coups. Direction la cave où elle va passer sa dernière nuit. Son père la frappe encore avec une raclette en bois. L’enfant vole contre un mur.

 

« Bon ben ça va, elle est pas morte », estime la mère.

 

 

 

Marina, huit ans, passe sa dernière nuit nue, grelottante dans la cave. Marina MEURT SEULE des suites de ces TORTURES, dans la cave de la maison familiale dans la nuit du 6 au 7 août 2009.

 

En la découvrant le lendemain, ses "parents" dissimulent le corps et font une fausse déclaration de disparition. Deux jours après avoir déclaré cette fausse disparition, acculé par les preuves et les témoignages, le père avoue et conduit les enquêteurs jusqu’au corps de l’enfant : il est enroulé dans un drap  entouré de dix sacs poubelle, dans une malle où du béton a été coulé, cachée dans un local technique d’une entreprise d’assurances. Le corps avait été préalablement caché dans le congélateur familial pendant quelques jours.


 

A ce stade-là, les services sociaux qui ont été plus que lamentables dans la protection de Marina alors que de nombreux signalements avaient été faits, décident d’effectuer une "visite" au domicile de Marina. Elle est morte depuis cinq jours !


 

« J’ai mal à la tête, au revoir maman, à demain », seront les derniers mots de la petite dans la cave à l’intention de cette mère qu’elle n’a jamais cessé d’aimer et qu’elle a protégée lorsqu’elle a été interrogée une fois en six ans par les gendarmes.

 

Marina n’avait connu que ça et n’avait que ces parents-là à aimer. Elle les aimait. Pas une fois, ils n’ont été apitoyés par ses regards, ses silences et son amour pour eux,au point de renoncer à en faire le souffre-douleur de la famille.

 

Leur fille avait une démarche déformée par les fractures répétées et non soignées, un doigt replié, les pieds brûlés par les surfaces abrasives sur lesquelles ils l’obligeaient à marcher en portant de lourdes charges, le visage qui s’était transformé, les yeux quasiment fermés à cause des coups, les cheveux clairsemés, arrachés par poignées. Aucun des quatre autres enfants n’était frappé. Marina a été humiliée, battue, affamée, torturée, depuis l’âge de deux ans jusqu’à sa mort. Le seul acte d’amour de sa mère pour elle avait été de l’abandonner sous X à la naissance. Malheureusement elle est venue la récupérer…

 

Caroline Parmentier

Article extrait du journal Présent – n°7631 DU 28 juin 2012


 

QUE FOUTAIS 1 FOIS DE PLUS LES SERVICES SOCIAUX ??

 

Que va devenir tes pauvres frères et sœurs avec d’infâme parents??

 

PAIX A TON AME PETIT ANGE – QU'ILS AILLENT CROUPIR EN PRISON - D'AUTRES SAURONT S'EN OCCUPER.

 

 

Merci à Khella

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by savoircomprendre - dans OPINION
commenter cet article

commentaires

LADY MARIANNE 08/09/2012 10:56

honteux !! et il en reste tant de mauvais parents qui ne sont pas inquiétés-
j'en vomirais--- la peine de mort- pas perpet c'est trop facile-
je file- je ne supporte pas-

  • : Le blog de savoircomprendre
  • Le blog de savoircomprendre
  • : ce blog a pour objectif de permettres a chacun de passer 1 moment agreable et de revenir puisser regulierement des infos diverses pour son plaisir
  • Contact

Google-Translate-English to French Traduire français en Arabic Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Arabic Traduire français en Arabic Traduire français en Croatian Traduire français en Czech Traduire français en danish Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Korean BETA Traduire français en Norwegian Traduire français en Polish Traduire français en Portuguese Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA Traduire français en Spanish Traduire français en Swedish

L' Article Que Vous Cherchez

google+  facebook  twitter  rss

Vieux Et Bon